http://www.utunis.rnu.tn/

En 2018, l’Université de Tunis a fêté symboliquement son soixantième anniversaire car elle n’a pas été créée ex-nihilo. Erigée sur des institutions antérieures, elle a réuni des éléments précurseurs, dans une synergie et convergence qui aboutirent à une structure juridiquement reconnue. C’est la loi sur la réforme de l’enseignement de 1958 qui lui a donné une pré-naissance. Ce fut un texte synthétique, consacrant l’existence de facto d’un enseignement supérieur éclaté. Deux ans après, le décret du 13 mars 1960 constituera l’acte de naissance officiel d’une Université nationale qui réussit à rassembler des filières dispersées et des sections disparates, qui tenaient lieu d’un enseignement supérieur. Depuis 1960, plusieurs textes de lois ont vu le jour pour organiser l’enseignement supérieur et la recherche scientifique. En décembre 1987, notre université a été baptisée Université des Lettres, des Arts et des Sciences Humaines. En 2000 elle recouvra sa désignation initiale à savoir, Université de Tunis. 

Éclatée dans l’espace, l’université de Tunis réunit aujourd’hui 15 établissements d’enseignement et de recherche. Elle compte une faculté, dix instituts et quatre écoles qui offrent une large panoplie de disciplines et de filières et préparent à divers diplômes (licences, diplômes d’ingénieur, bachelor, mastères et doctorats)

L’université de Tunis accueille environ 20 000 étudiants encadrés par plus de 1 200 enseignants, dans une soixantaine de spécialités.

Au niveau de la recherche,  l’Université de Tunis dispose de 4 écoles doctorales et de plusieurs structures de recherche accueillant des enseignants-chercheurs et des doctorants dans diverses spécialités.

        Les lettres et les sciences humaines

        Les sciences économiques et la gestion

        Les arts et la culture

        Les sciences et technologies

A ces structures de recherche s’ajoutent le  « Merian Centre for Advanced Studies in the Maghreb » (MECAM) , fondé en avril 2020 en tant que centre international de recherche interdisciplinaire et d’échanges et l’institut National du Patrimoine ( INP ),  une institution scientifique et technique chargée d’établir l’inventaire du patrimoine culturel, archéologique, historique, civilisationnel et artistique, de son étude , de sa sauvegarde et de sa mise en valeur.

Rôle dans le projet Raqmyat

L’UT sera particulièrement en charge de la coordination, en lien avec UNIMED de la dissémination et de l’exploitation (WP7). Ses enseignants participeront à la préparation des cours en ligne du WP3 dans les domaines des arts numériques. L’Université de Tunis organisera également une doctoriale et participera à l’ensemble des activités du projet.

Équipe

Personnel administratif – M. Yassine Khaled, Directeur des affaires académiques à l’Université de Tunis, yassine.khaled@ymail.com 

Coordinateur académique – Pr. Ahmed Khouaja, Vice -président de l’Université, ahkhouaja@yahoo.fr

Bannière de Consentement aux Cookies par Real Cookie Banner